Vous êtes ici

Bulletin du RESPE n° 13

Edito : Un nouvel élan pour le réseau « affections nerveuses »

Xavier D'ABLON (1)

Comme Claire Laugier l’exposait dans l’éditorial du dernier bulletin, le réseau « affections neurologiques infectieuses » vit au ralenti depuis plusieurs mois.

Le bureau et le conseil d’orientation du RESPE se sont réunis à Alfort le 15 juin dernier et cette réunion s’est montrée fort constructive.

Le réseau s’élargit, en plus  des étiologies infectieuses, il prendra aussi en compte les affections d’origine toxique : la dysautonomie équine (Grass Sickness), la maladie du motoneurone, le botulisme et le harper. De ce fait il a été rebaptisé : Réseau Affections Nerveuses.

Le protocole est complètement revu, afin d’aider les vétérinaires sentinelles dans leur démarche diagnostique et d’éviter au maximum les cas non concluants.

Ainsi, il sera systématiquement demandé de remplir une fiche d’examen neurologique, de faire un bilan hémato-biochimique (à la charge du propriétaire) et des radiographies des cervicales pour les cas d’ataxie simple.

Seront pris en charge par le réseau : les examens cytologiques et biochimiques du L.C.R. et la sérologie rhinopneumonie. La systématisation des examens de L.C.R. doit permettre de progresser  significativement dans l’établissement d’un diagnostic différentiel. Le protocole détaillé est présenté dans ce bulletin. Il précise de façon très claire les différents prélèvements et laboratoires de destination.

Une fiche de fin de cas devra être envoyée par le vétérinaire sentinelle, un mois après la déclaration, pour un meilleur suivi.

L’adhésion à ce nouveau protocole passe par un minimum de maîtrise de la neurologie… c’est pourquoi un E.P.U. de formation pratique à la neurologie équine est prévu de longue date pour ceux d’entre nous qui ne se sentent pas encore de grands experts dans cette matière délicate.

L’objectif de cette formation est que chacun rentre chez soi avec la bonne connaissance de tous les gestes techniques de base pour le diagnostic neurologique : examen neurologique, ponction de L.C.R., radiographies des cervicales. Le nombre limité de participants permettra des échanges constructifs avec des intervenants de qualité.

Vous en trouverez dans ce numéro, en avant première, le programme détaillé ainsi qu’un bulletin d’inscription prioritaire pour les vétérinaires sentinelles. Inscrivez-vous vite !

En cas de demande importante une deuxième session est prévue en 2005.

Les autres nouveautés

1- La fiche de déclaration du « réseau S.R.A. » (syndrome respiratoire aigu) a été modifiée : plus d’informations sont demandées sur le protocole de vaccination au sein du foyer. Vous pouvez d’ores et déjà télécharger cette fiche sur le site respe.net.

2- La convention AVEF/AFSSA est enfin validée et devrait apporter au RESPE des bases saines et pérennes.

3- La charte d’adhésion au RESPE, pour les vétérinaires sentinelles est finalisée également : elle vous sera envoyée en fin d’année, afin de formaliser votre engagement pour 2005.

Enfin, rendez-vous est pris aux journées de l’AVEF, à Pau, où la commission maladies infectieuses organise 2  tables rondes le vendredi 22 oct. de 16h15 à 18h :
- L’Épidémiologie pour quoi faire ?
- Gestion et avenir des MLRC et MDO

(1) Clinique vétérinaire de la Côte Fleurie