Vous êtes ici

Vigilance intoxication par les glands - Deux cas dans le Calvados (14) et en Loire-Atlantique (44) - France

Des cas d’intoxication mortelle d’équidés par les glands se produisent chaque année. Ils sont plus nombreux les années de production abondante de glands et lorsque les conditions météorologiques (vent / pluie) font tomber prématurément les glands (richesse plus élevée en tannins).

Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont été particulièrement favorables à l’accumulation précoce de glands au sol. Ainsi, pour cette année 2017, deux cas de mortalité équine consécutive à l’ingestion de glands ont déjà été rapportés dans le cadre du réseau Resumeq (réseau national de surveillance des causes de mortalité des équidés).

Il s’agit d’une part d’un poney adulte originaire de Vendée et autopsié le 8 septembre à l’Ecole vétérinaire de Nantes (Oniris – Service autopsie) et d’autre part d’un cheval adulte décédé dans le Calvados et autopsié le 29 septembre à l’Anses-Laboratoire de pathologie équine de Dozulé.



Downloads