Maladies réglementées

Pourquoi ?

Ce collège transversal, créé suite à l’épidémie d’artérite virale équine qui a eu lieu en Normandie en 2007, a pour mission essentielle la mise en place de la cellule de crise du RESPE. Ce collège intervient, par ailleurs, pour aider à la gestion de toutes situations sanitaires problématiques pour la filière équine.

Les Actualités

Aucun article Voir + d'actus

Les Articles

relatifs au syndrome

Foire aux questions

+- Suite à une foyer d'anémie infectieuse, les regroupements (foires, salons, concours...) ne représentent-ils pas un risque de contamination ?

L'anémie infectieuse équine est une maladie dite « vectorielle », c'est-à-dire qu'elle est transmise par des agents extérieurs, appelés vecteurs (par exemple, des insectes piqueurs comme les taons, ou le matériel souillé comme une aiguille réutilisée). Il ne s'agit pas d'une contamination de cheval à cheval comme pour la grippe. Lors d'un rassemblement, on peut donc considérer que le risque pour un équidé d'être contaminé via un vecteur est le même que dans sa structure d'origine.

Les réponses à toutes vos questions - Accès à la F.A.Q